Le meilleur pour la fin

Gruissan, le 22 juillet 2012

Samedi soir, le team Ville de Genève-Carrefour Prévention continue dans sa bonne lignée et termine en 4ème position au ralliement entre Roses (ES) et Gruissan (FR). Aujourd’hui, les parcours techniques à Gruissan sont pimentés par un vent de 20 à 30 noeuds qui change parfois la donne dans les résultats du jour. Les deux premières manches sont en dessous de la moyenne du team, mais qu’importe! On pardonne et on oublie tout car les Genevois font 2ème à la troisième manche! Retour sur ces deux derniers jours.

Etape de ralliement entre Roses et Gruissan 

Samedi matin, face à des prévisions météo risquées et des rafales d’une quarantaine de noeuds en perspective, le comité de course décide de faire partir les quatorze concurrents en convoyage afin de ne prendre aucun risque lors du passage du cap Creus, réputé épineux. Aux environs de 14h, nos marins en mer depuis plusieurs heures peuvent enfin régater. Le vent reste très musclé mais stable tandis que des vagues de 2m font valser les bateaux et salent tout sur leur passage.

Après une courte session de virements jusqu’à la bouée de dégagement, nos marins ne virent plus pendant 4h et restent au près en babord, à la recherche du meilleur angle possible. La fin de l’étape est très serrée et se joue à la bataille de virement. Ville de Genève-Carrefour Prévention arrive en 4ème position, à 200m seulement du vainqueur et à quelques encablures de son prédécesseur. Même si une partie de l’étape s’est faite au moteur, les équipiers rentrent fatigués par leur longue journée, mais bien satisfaits de ce beau résultat.

Equipiers à bord lors de l’étape de ralliement: Bruno Barbarin, Arno di Biase, Jérôme Clerc, Lucien Cujean, Bryan Mettraux, Elodie Mettraux, Christian Monachon, Cédric Schmidt

 

Parcours techniques à Gruissan

A Gruissan ce matin, la journée ne commence pas tellement bien. Au départ de la première manche, les deux team suisses de Genève et de Bienne, malgré leur ponctualité légendaire, mordent la ligne de départ trop tôt et reçoivent un rappel individuel. L’info ne passe pas bien à bord et les Genevois tardent plus que les Biennois à repasser la ligne. Ils débutent donc la manche en toute dernière place, au moins 100m derrière la flotte. L’heure n’est pas à la complainte et le team remet des bouchées doubles pour atténuer au mieux ce fâcheux contretemps. Au fur et à mesure du parcours, il parvient ainsi à gratter quatre places et termine 10ème.

Lors de la deuxième manche, le vent devient toujours plus imprévisible et rend la tactique difficile. Juste au moment du départ, il tourne et prend au dépourvu les équipiers de Ville de Genève-Carrefour Prévention. Plus tard, suite à une grande risée, le bateau part au lof et le team doit affaler le spi plus tôt que prévu. Au final, il se place en 8ème position tout en conservant une bonne sérénité et de la confiance pour la suite.

Et on peut vraiment dire qu’aujourd’hui, les équipiers genevois ont gardé le meilleur pour la fin. Ils apprivoisent la belle brise de 25 à 30 noeuds qui domine le plan d’eau. Leur départ est excellent et leur permet de faire partie du peloton de tête dès le début de la manche. La deuxième place se joue contre les Omanais de BAE Systems. Grâce à un très bon dernier bord de spi, les Genevois raflent en beauté la place de second. Un beau succès qui donne le sourire, éclipse les infortunes de la journée et booste la motivation ! Plus que quelques jours de Tour de France à la Voile, durant lesquels le team Ville de Genève-Carrefour Prévention va essayer de se hisser en 4ème place du classement général.

Equipiers à bord lors de l’étape de ralliement: Bruno Barbarin, Jérôme Clerc, Lucien Cujean, Bryan Mettraux, Elodie Mettraux, Christian Monachon, Cédric Schmidt, Sylvain Wenger

Aucun commentaire pour "Le meilleur pour la fin"