Une victoire méritée

Cédric Pochelon remporte en temps compensé la reine des régates solitaires lémaniques sur le Surprise CER 2-Genève Aéroport. Bravo aussi à Romain Meyer sur CER 1-Signaterre, qui termine sa première régate solitaire en Surprise à la 22ème place des 35 Surprises.

Cent-quinze concurrents, parmi lesquels 35 Surprises dont deux du Centre d’entraînement à la régate, ont pris le départ le 27 août 2016 à 9h30 de la 43ème édition de la SYZ Translémanique en Solitaire. La Reine des Solitaires lémaniques conduisait les concurrents de Genève à Lutry et retour. Grâce aux deux bateaux du CER, Cédric et Romain ont pu s’entrainer en commun avant la régate : « Cela a permis de remettre en place les automatismes », dit Cédric qui avait déjà six participations au compteur, et pour Romain de prendre ses marques pour sa première régate en solitaire en Surprise.

14152199_10209953940186681_1287355154_o

Les prévisions météorologiques n’annonçaient pas beaucoup de vent avec un régime de hautes pressions. Le jour même le vent était très faible lors du départ: « Les premières heures étaient très longues et pénibles, ensuite, lorsque j’ai commencé à toucher le Séchard, c’est devenu beaucoup plus intéressant et j’ai eu du vent quasiment tout le temps jusqu’à l’arrivée», raconte Romain. Cédric revient sur sa première partie de la course: « Je visais une sortie du Petit-Lac par la côte suisse, tout en gardant un œil sur les options de mes adversaires. « Malice » a pris la meilleure option au Creux de Genthod, mais dès que l’occasion s’est présentée, on l’a suivi et on a pu s’échapper à cinq Surprises. Cela a déterminé quasiment tout le reste de la régate. » Par la suite il gagne place par place: « A Céligny on a touché du Vauderon, et « Luna » nous a montré la voie à suivre pour Lutry, en passant par Thonon. J’étais alors 2ème et la situation était favorable aux bateaux de tête. Sur le retour sous spi, les bateaux de derrière rattrapaient les premiers avec une Vaudaire plus forte, ce qui m’a aussi permis de revenir sur « Luna » puis de le dépasser à hauteur de Thonon à la nuit tombante. L’entrée du Petit-Lac a été compliquée, je voyais les lumières de deux ou trois concurrents et ai commencé à marquer « Velasco », mais finalement j’ai été le seul à toucher une risée qui m’a emmené jusqu’à la ligne. »

D.CARLIER : davidcarlierphotography.com

© D.Carlier

A 1h55 dimanche matin, Cédric franchit la ligne d’arrivée en tête des Surprises, un peu plus de trois heures après le vainqueur en temps réel : « Un magnifique dernier bord au « près bon plein » à 6 nds, un beau moment! » Il a ensuite fallu patienter pour connaitre le résultat général en temps compensé, dépendant de l’arrivée de l’ensemble des bateaux. Au final il s’impose également en temps compensé devant le vainqueur 2015, le 6.5 m SI « Nicolas » d’Alain Hostettler. « Cette victoire est une belle récompense après des places de 3e (2014) et 2e (2015) au classement Surprise ». Cédric revient sur ses bons moments: « C’est toujours un grand plaisir de naviguer en solitaire car il faut penser à tout, prendre ses responsabilités, et aussi sur une longue course profiter des bons moments de musique ou de (petite) « pause » pic-nic. On se met dans sa bulle, à tel point que j’ai craint jusqu’au bout le retour d’un Surprise qui me rattrapait… et qui était en fait un Grand Surprise! »

D.CARLIER PHOTOGRAPHY

© D.Carlier

Quatre heures après Cédric, Romain coupe la ligne après une bataille perdue à Anières : « J’étais trop loin de la côte. Les bateaux qui étaient allés suffisamment proches ont touché une jolie pression qui leur a permis de faire un joli bord tout droit sur l’arrivée. Je ne m’en suis rendu compte que trop tard. L’expérience m’aura manqué pour gagner quelques places. Mais c’était quand même une très belle régate », conclut Romain.

 

Classement Surprise (35 inscrits):

1. CER 2-Genève Aéroport (Cédric Pochelon)
2. Escape (Alain Fallot)
3. Cust 2 – Ecole de régate (Valérie Savoy)

22. CER 1-Signaterre (Romain Meyer)

 

Classement général en temps compensé (115 inscrits):

1. CER 2-Genève Aéroport (Surprise)
2. Nicolas (6.5m SI)
3. Pacha Too-MantaDesign (747 One Design)

56. CER 1-Signaterre (Surprise)

Aucun commentaire pour "Une victoire méritée"