Le CER parmi les meilleurs d’Europe

Le championnat d’Europe Surprise au lac de Garde était un événement à ne pas manquer pour le CER. Tout au long des trois jours de régate, CER 2-Genève Aéroport a dû se battre pour chaque point et ce sont finalement trois points qui ont séparés le jeune équipage de la victoire. Le bateau CER 2–Genève Aéroport termine à la troisième place.

img_0456

Après avoir mis à l’eau et préparé le bateau la veille, le premier jour de navigation est consacré à un entraînement manœuvres et mise en place de l’équipage. C’était en effet la première fois que les cinq marins naviguaient ensemble et les premiers signes étaient positifs.

Le lendemain, le thermique du nord était au rendez-vous comme prévu avec un premier départ lancé à 13h. Les 20 équipes des quatre nations se serraient sur la courte ligne de départ. « Une journée magnifique avec trois manches dans le thermique influencé par le vent d’altitude. Le jeu était donc un peu plus ouvert mais aussi plus difficile », raconte Stéphane Meylan, tacticien. Un mauvais départ lors de la deuxième manche a empêché un bon résultat successif au premier. « Les départs sont essentiels dans ces conditions », explique Guillaume Girod, barreur.

CER 2-Genève Aéroport se classe 2, 7, 4 lors des premières manches de ce championnat et pointe à la fin de la journée à la 2ème place provisoire. Le classement est bien brassé mais les favoris sont déjà aux avant-postes.

Lors de la deuxième journée, le thermique s’est levé à l’heure. « On a commencé plutôt bien avec un très bon départ et bon premier bord de près qui nous a permis d’accrocher une première place. La deuxième manche était moins claire tactiquement, nous avons joué le milieu gauche mais ça passait à droite, on se refaisait sur le premier portant et le deuxième près pour finir en 3eme position. La troisième manche était plus compliquée, après un départ difficile, nous n’avons pas réussi à raccrocher le groupe de tête et finissions en 7eme position », résume le régleur Marin Lauber. Malgré une dernière manche en demi-teinte, CER 2-Genève Aéroport prend la tête du championnat d’Europe mais le podium reste très disputé, seulement deux points séparent les quatre premiers bateaux.

Le dernier jour de ce championnat commence plus tôt. Départ sur l’eau vers 10h pour finalement attendre sur le plan d’eau jusqu’à 12h car le thermique du nord n’était pas suffisamment en place pour lancer une manche. « La première manche était assez difficile avec une 7ème place. Puis la seconde manche commençait mal avec un envoi de 5min alors que l’on se trouvait à 5min de la ligne à cause des changements des réglages du mât, mais nous terminons finalement à la deuxième place. Tout s’est joué dans la dernière manche. On était 1er à égalité de points. Malheureusement nous avons choisi le mauvais côté puis nos concurrents nous ont bien contrôlé », raconte Guillaume.

14231407_10208235032088132_5457869551589496468_o

Finalement CER 2-Genève Aéroport se classe, après neuf manches, à la troisième place du classement général du championnat d’Europe. « La victoire nous échappe lors de la dernière manche mais nous avons perdu des petits points lors des deux premiers jours qui nous ont finalement couté cher à la fin. C’était un beau championnat avec beaucoup de jeu, presque toutes les manches ont été différentes. L’équipe était super et il y avait une bonne ambiance à bord », conclu Stéphane.

 

Equipe :

  • Stéphane Meylan : tacticien
  • Guillaume Girod : barreur
  • Marin Lauber : régleur
  • Benjamin Senften : piano
  • Nicole Bolliger : no1

 

Résultats (20 Surprises inscrits) :

  1. AUT 19 (30 points)
  2. SUI 1042 Olympic (31 points)
  3. SUI 724 CER 2- Genève Aéroport (33 points)

Aucun commentaire pour "Le CER parmi les meilleurs d’Europe"