Tour de France à la Voile 2017 – La dernière ligne droite – Par Élodie-Jane Mettraux

20157976_1365217143595696_3715245466302231247_o

Déjà le 24 juillet, déja le Grau du Roi, déjà plus que 6 jours avant la fin du Tour… mais encore bien des courses nous attendent …

2 bateaux sur la ligne de départ pour une première édition c’est pas du gâteau.

Il y a de la découverte à tous les niveaux : tout d’abord sur l’eau, au niveau technique, on est encore dans la marge de progression énorme qui survient lorsqu’on découvre un bateau.

Mais aussi au niveau de la navigation pure. Heureusement que Justine a été là de Dunkerque aux Sables d’Olonne pour montrer aux jeunes du CER comment appréhender et préparer un côtier avec les courants et effets de côte, donner des conseils de placement par rapport à la flotte selon les shifts de vents. On s’est sentis plus d’une fois en deça du niveau de ce qu’elle nous proposait mais avons su en tirer des connaissances pour la suite du CER au TFV.

Tous les 2 jours, on démonte les bateaux, roule 300km et remonte les bateaux. Ce n’est pas une mince affaire. Et même si l’on devient plus adroits de nos mains de manutentionnaires au fil des étapes, la gestion des priorités n’est pas toujours au beau fixe et nous a mis parfois dans le rouge… on apprend, tous les jours.

On apprend à vivre ensemble, et à se supporter, malgré la fatigue, les joies et aussi les frustrations après une mauvaise journée sur l’eau.

C’est aussi ça que ça apprend le TFV. Rester humble, se gérer soi-même pour permettre au groupe de rester soudé dans les moments durs, profiter des petits moments de calme pour partager une glace ou jouer au beach volley à la tombée de la nuit et oublier quelques minutes le tour et son rythme endiablé.

Les 2 équipages du CER sont actuellement 17è et 22èmes au classement général et on va tout faire pour que les 2 équipes rentrent dans les 20 premiers pour cette première édition de Ville de Genève en D24. Il reste encore 4 journées de stadium et 3 côtiers, encore beaucoup de points à gagner, un classement jeunes à jouer. Et surtout il faut continuer à construire des connaissances, et des ptits trucs qui font que le Tour, même si elle restera une course exigeante  à tous les niveaux, deviendra encore plus un jeu pour les jeunes du CER ces prochaines années.

Élodie-Jane Mettraux

1 commentaire à pour "Tour de France à la Voile 2017 - La dernière ligne droite - Par Élodie-Jane Mettraux"

  • comment-avatar
    Geneviève Cadei 26 juillet 2017 (8 h 24 min)

    Article très intéressant je ne connais rien à la voile mais je pense que l’analyse peut s’appliquer à tout projet sportif de cette envergure. Bravo pour cette énorme organisation et à toute l’équipe pour son engagement!!!!
    En tant que parent de navigateur je regrette de n’avoir pu venir assister à une étape. Je me réjouis de venir l’an prochain! Bon vent pour la suite et fin du Tour!

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié