La Double de Versoix – 2e place pour le CER !

Connaissez-vous le coup de la cuillère ?

Les deux Surprise du CER étaient engagés lors de la traditionnelle Double – CDE.ch de Versoix. Une édition raccourcie par manque de vent, mais qui a souri à CER 2 – Genève Aéroport qui termine second de l’épreuve grâce à de bons choix tactiques.

Qui dit route directe, ne dit pas forcément route la plus rapide. Il faut parfois un peu d’audace et de réussite pour parvenir à se démarquer d’une flotte. Le Surprise CER 2 – Genève Aéroport a bénéficié de la concordance de ces deux facteurs lors de La Double de Versoix le 23 septembre dernier. Grâce à une bonne option prise suite à un départ difficile, sans air et du mauvais côté de la ligne, il a obtenu une belle deuxième place au sein d’une classe Surprise composée de 24 bateaux.

CER 2 Genève Aéroport à la Double de Versoix

Attention ça glisse !

Pétole au coup de canon ! Au programme de la régate : traversée de Versoix à Hermance, retour à Versoix, remontée du Petit-lac jusqu’à Promenthoux et retour. Maelenn et Alexis, qui faisaient équipe pour l’occasion, nous racontent ce départ délicat : « Il n’y avait absolument pas de vent ! À tel point que nous avons tout donné à la rame pour nous repositionner sur la ligne avant les cinq dernières minutes. Au moment du coup de canon, nous avons choisi de nous laisser glisser sous le vent de la flotte pour aller chercher l’autre rive et ensuite remonter vers la première bouée positionnée à Hermance ». Le duo était en effet mal engagé, sur une ligne de départ très longue et où les bateaux les plus à droite du plan d’eau avaient clairement un avantage. En décidant de privilégier la glisse au cap, sans s’entêter à remonter des airs presque inexistants, ils sont parvenus à recoller avec le paquet de tête !

Une belle leçon de tactique que l’on pourrait qualifier de « coup de la cuillère »… on vous explique : qu’il s’agisse de course au large ou de petite régate lémanique, on parle de cuillère lorsqu’un bateau choisit de sacrifier son cap pour arrondir sa trajectoire et ainsi continuer à avancer. Il dessine ainsi une cuillère, pendant que les autres, plus lents, tentent de progresser sur une route directe. Maelenn et Alexis ont ainsi su tirer profit de leur retard pour se repositionner avec les prétendants au podium. Les quelques brises thermiques qui ont balayé le Petit-lac – sans jamais s’établir en Séchard – ont permis aux bateaux de progresser lentement en direction de la bouée sous le vent placée à Versoix. Alors en troisième position, Maelenn et Alexis sont parvenus à remonter jusqu’à la seconde position pour prendre en chasse le leader, Malice, qui faisait la course en tête depuis le début. Dans ces airs évanescents, rien n’était joué et il a fallu se battre jusqu’au bout.

L’entêtement a du bon

Alors que 14 Surprise ont préféré jeter l’éponge en cours de route, l’équipage de CER 2 Genève-Aéroport avait en tête de continuer la régate, au moins jusqu’à la bouée de Promenthoux. Sa persévérance a été récompensée puisque le comité de course avait pris quelques heures auparavant la décision d’établir le classement à cette même bouée afin de permettre au plus grands nombre de terminer la course. N’ayant eu l’information que quelques minutes avant leur arrivée, Maelenn et Alexis ont connu une joie inattendue en apprenant la nouvelle de cette deuxième place. Comme quoi en régate… rien n’est jamais joué !

QM

 

CER 2 – Genève Aéroport : 2e
Alexis Pochelon et Maelenn Häring

CER 1 – Sofies : DNF
Quentin Mayerat et Sacha Bévant

 

Aucun commentaire pour "La Double de Versoix - 2e place pour le CER !"

    Laisser un commentaire

    Votre email ne sera pas publié