Critérium de Pully : quand ça ne veut pas…

Un critérium de Surprise sans vent, ça peut mettre les nerfs d’un équipage à rude épreuve. Les régatiers du CER en expédition dans le Haut lac à Pully à bord de Sofies ont tenu bon, même si tout n’a pas toujours été facile. On le comprend à la lecture du résumé de Sacha, notre jeune préparateur des Surprise, qui a pour cette fois dû s’armer de patience.

« Les « boobies » du CER ont participé au Criterium de Surprise à Pully le 28 et 29 avril. Un week-end pas véloce en raison d’une météo capricieuse :

Jour 1. Pas de vent, le comité laisse les équipages à terre et les « boobies » en profitent pour faire… leurs révisions d’éco et de maths sous la tente du club nautique de Pully !!! #euhmaiscommeilssontserieuuuuuux!!!

 Jour 2. On s’attend à du (sud)ouest prononcé qui reste timide toute la journée jusqu’au moment du convoyage retour qui fut chaud, mais bien mené par des « boobies » concentrés (voir photos, ah zut, on n’a pas de photo pour le prouver, mais je vous jure, ils ont tout bien géré à bord et ramené le bateau sain et sauf).

Finalement jour 2. Après plusieurs tentatives warm up pré start dans quelques patchs de vents timides, une seule manche a été lancée et menée par le CER ! Et oui, quand les « boobies » tricotent dans le bon sens et communiquent simplement, ça le fait ! Malheureusement, la manche est annulée alors que les poursuivants des « boobies » montent leur spi sur le bord de près !!!! #maisAdieucevent #conditionsHautLacCompliquées.

boobiesSérieux, on l’aurait bien fait péter cette manche, histoire de mettre l’emprunte des « boobies » au palmarès du CER de ce début de saison lacustre. Ce n’est que partie remise. Malgré tout un week-end enrichissant : pour Sacha qui a fait son premier réglage de mât, Maeva qui a appris son piano par cœur, Joshua qui a dompté sa golden barre et Annick qui a appris le langage des « boobies » aux manœuvres hashtaguées! À bientôt pour de nouvelles aventure ! Merci à nos entraîneurs du CER ! Merci à notre sponsor Sofies ! »

Aucun commentaire pour "Critérium de Pully : quand ça ne veut pas…"

    Laisser un commentaire

    Votre email ne sera pas publié