Le CER s’illustre au Bol d’Or Mirabaud

Bien que les prévisions n’annonçaient rien de bon, les deux équipages du CER engagés en Surprise n’ont rien lâché du début à la fin. Au final, deux résultats honorables sont à mettre à leur crédit : une 5e place pour CER2 – Genève Aéroport et un 19e rang pour Sofies qui termine en tête du classement des équipages 100 % féminin et avait d’ailleurs la particularité d’associer Laurane Mettraux à une équipe d’Omanaises.

Un Bol de pétole, c’est un bol forcément compliqué pour les Surprise qui savent d’entrée de jeu qu’il faudra un peu de réussite et beaucoup de concentration pour rester au contact du groupe de tête. Un bon départ de Genève Aéroport et un positionnement bien négocié le long de la côte suisse pour attraper le séchard naissant lui a permis de jouer avec l’avant de la course, alors que Sofies un petit peu plus lent dans les airs évanescents du début s’est calé à l’avant d’un groupe de poursuivant.

35067623_10214374236482052_9095775834165215232_oL’ascension jusqu’au Bouveret s’est effectuée en allant principalement chercher les brises thermiques à la côté avant d’attraper la vaudaire dans le Haut lac, une douzaine de nœuds qui ont fait du bien au premier groupe dont Genève Aéroport faisait partie. L’équipage passe la barge du Bouveret en 4e position, à trois minutes du podium ! N’ayant pas bénéficié de la vaudaire, Sofies passe par la même marque plus de 3 h derrière Genève Aeroport avant d’entamer une course contre la montre pour arriver dans les délais.

Nuit sans sommeil

La nuit n’a pas donné l’occasion aux équipages du CER de se reposer, bien au contraire, car c’est bien ici que tout pouvait se perdre ou se gagner. Plusieurs zones tampon ont d’ailleurs donné des sueurs froides à Genève Aeroport qui voyait revenir la flotte dans son tableau arrière. Ce fut finalement le cas, pour un final d’anthologie dans le Petit lac et une bataille ardue pour la 5e place avec Petit Tabac et Miles of Blue que Genève Aeroport est parvenu à distancer au bout d’une guerre d’empannage et d’une bascule sous un régime de sud-ouest bien négociée.

Après 28 h et 39 minutes, Genève Aréoport franchit enfin la ligne d’arrivée et Sofies suit en 30 h et 5 minutes. Les deux bateaux du CER font partie des quelques Surprise à avoir boucler l’épreuve. Sur 121 au départ, seulement 26 Surprise ont passé la ligne. Terminer était déjà une performance en soi !

 

CER1 – Sofies                            

Laurane Mettraux

Helena Lucas

Ibti Al Salami

Marwa Kaihifi

Tami Al Bawshi

 

CER2 – Genève Aéroport

Mathieu Cadei

Sacha Bévant

Quentin Mayerat

Aucun commentaire pour "Le CER s’illustre au Bol d’Or Mirabaud"

    Laisser un commentaire

    Votre email ne sera pas publié