En immersion avec le CER sur le Tour Voile

Deux jours à Dieppe et un jour de « repos » à Barneville-Carteret, c’est ce que l’attachée de presse du CER a pu vivre avec l’équipe pendant ce Tour Voile 2018. Très court, certes, mais assez long pour découvrir, et faire vivre via les réseaux sociaux, de l’intérieur l’aventure de ces douze jeunes. Neuf navigants, un coach et deux préparateurs qui représentent la Ville de Genève sur le Tour Voile, et poursuivent ainsi la participation historique de la ville à cette compétition.

Régate qui a effectivement modifié son format depuis la transition sur le Diam 24, mais qui ne change pas l’âme des participants, et spécialement du CER : des jeunes, aussi motivés que sympathiques, qui traversent la France sous les couleurs de Genève pendant le mois de juillet. Fini le camping dans le bus : c’est maintenant dans des Airbnb que la bande d’amis loge, profitant parallèlement du délicieux catering proposé par l’organisation pour ne pas avoir à faire à manger (et pouvoir manger deux, voire trois assiettes chacun chaque soir). Deux équipes qui ne forment en fait qu’une à terre, aussi soudée hors régates qu’indépendante sur l’eau. Liées, toutefois, par les conseils de l’expérimenté grand frère et coach Bryan.

Deux belles équipes qui sortent leur épingle du jeu face aux cadors français, avec des performances spécialement bonnes du CER2 lors des deux premiers actes 2018. Plus décevantes pour CER1, mais qui n’enlèvent pas le positivisme contagieux de son équipe, déterminée à rectifier le tir.

Après trois jours en immersion avec l’équipe, Sophia Urban lève l’ancre mais l’Agence MaxComm continuera à vous faire vivre l’aventure du CER à distance !

Suivez-les par ici :

Facebook CER

Instagram CER

Twitter Tour Voile (tous les résultats en direct)

Suivi cartographique

Résultats

Aucun commentaire pour "En immersion avec le CER sur le Tour Voile"

    Laisser un commentaire

    Votre email ne sera pas publié